• Premier essai

    MusclesVelo : Premier essai.

    J' y pense toute la matinée, et tout le debut d'après midi. Qu'est-ce que j'ai peur. Je me questionne sur l'itinéraire. Je choisis une ligne droite hors agglomeration, mais il me faut quand meme traverser un petit bout en ville pour arriver sur cette ligne droite.
    J'hesite entre y aller a pied avec le velo a coté de moi, ou grimper dessus et traverser la ville direct en pedalant. Finalement, je trouve le courage, dés que je suis au pied de mon immeuble, d'enfourcher la selle et d'y aller. J'ai une tenue de guignole. Il fait chaud mais je n'ai pas osé me mettre bras nu ou en short, j'ai très peur de me casser la figure. Des jeunes sont en bas de chez moi, et timide ou parano comme je suis, instinctivement je pense qu'ils vont tout arreter pr se concentrer sur mon depart. Je me raisonne, ils ne me regardent meme pas, quoi de plus banal que quelqu'un qui part faire du velo?
    J'ai du bol, on est le week end de paques, il n'y a vraiment pas beaucoup de circulation, les gens sont tolerants, pas pressés. J'arrive à ne pas poser le pied a terre une seule fois, et heureusement car l'arrêt m'angoisse autant que le depart. Il faut mettre les pieds dans ces etriers, c'est difficile a viser, les pedales se retournent. Avant de partir, j''ai vu que cetait devissable, je vais les retirer. Quelques frayeurs plus tard, la traversée de la ville est finie (un peu plus d'un km lol), et là c'est tout droit, il suffit de pedaler. Seulement voilà : il fait beau, alors les pietons, coureurs, et autres velos sont de sortie. Les croisements, les depassements, tout ca m'angoisse beaucoup. J'ai testé mon klaxon avant de partir, il est simple a atteindre et il sonne assez fort. Le premier usager que je vient a depasser est un sale pieton, sans walkman, que je sonne plusieurs fois, mais qui ne se range pas. Je freine beaucoup, et tente un depassement par la droite en esperant que cegros connard ne me pousse pas, ou ne fasse pas exresde se deporter au moment ou j'arrive a sa hauteur. Juste apres, c'est deux racailles plus sympathiques qui s'arrêtent en s'ecartant l'un de lautre pour me dire "allez y". Apres, il y a une intersection, au vert pour moi, puis des voitures garés sur le trottoir, qui m'obligent à monter sur l'accotement herbeux. Mais tout va plutot bien. Pas de perte d'equilibre. Mal a l'entrejambe, chaud, un moucheron dans mon oeil gauche, les cuisses travaillent. La prochaine fois, je mettrai des lunettes, contre les moucherons. Je m'arrête et tourne mon velo pied a terre, pour fare demi tour. Pour repartir, je galere à nouveau avec les etriers. J'essaie de jouer avec les vitesses pour les comprendre, je tente à lacher prise le velo a gauche, pour me gratter le nez ou autre. Je ne suis pas tres à l'aise mais suis contente d'y arriver des cette premiere sortie.
    J'aurai fait deux aller retour avec Corneille dans l'oreille droite, et je rentre même chez moi, prudemment, en velo.
    Avec des courtes pauses, et une seance loin detre intensive, j'ai depassé un couple de velo qui pedalait sur l'autre rive, un jeune en vtt, je me suis faite doublée par une fille en face et un gars avec un velo de course, je n'ai pas pris mon cardio, j'estime la distance parcourue à environ 17km,  j'ai mis plus d'une heure à y arriver. Meme si le rapport temps/kilometrage est vraiment minable, je suis assez confiante pour la suite, et ne regrette pas mon achat. Encore un défi : être à l'aise sur un velo...
    Aujourd'hui, lundi 25 Avril, lendemain de sortie, j'ai  les muscles sur l'avant des cuisses un chouia enflammés, (j'ai courur aussi hier), des douleurs à l'entrejambe, une sorte de courbature au biceps droit, mais j'ai  surtout mal aux trapezes, trop crispée sans doute...

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :